1.

1.

Je choisis la formation qui m’intéresse
(parmi 11 secteurs d’activités)

2.

2.

Ma demande est envoyée
à une des meilleures écoles dans le domaine

3.

3.

Un conseiller m’appelle sous 48h
pour parler de mon projet

Financez votre formation grâce à votre CPF

CPF

Le compte personnel de formation (CPF), enfant du Droit Individuel de Formation, est un dispositif de financement de vos formations. Outil du service public, il permet à celles et ceux qui le veulent de se former tout au long de leur vie professionnelle.

Qui peut y prétendre ?

Vous pouvez y prétendre à partir de 16 ans. De plus, vous y êtes même éligible à partir de 15 ans si vous êtes apprenti, sous réserve de dérogation. Rappelons que le CPF se ferme une fois que vous aurez fait valoir l’ensemble de vos droits à la retraite, en excluant les activités bénévoles et de volontariat. A partir de 65 ans, le CPF est automatiquement fermé “pour les salariés ayant liquidé leurs droits à la retraite et n’ayant pas repris d’activité salariée”, nous dit le site officiel du gouvernement. Toutefois, si l’envie vous prend de reprendre une activité professionnelle au-delà de cet âge, il est possible de faire une demande de réouverture de compte auprès du service client sur MonCompteFormation.gouv.fr.

Comment comprendre le Compte Personnel de Formation ?

Chacun dispose d’un accès sécurisé au CPF. Sur votre compte, vous pourrez accéder à des informations sur votre solde, sur les formations auxquelles vous pouvez avoir recours, ou encore d’avoir une idée sur les financements desdites formations.

Comment est-il alimenté ?

Le compte est, depuis Janvier 2020, crédité en euros et non plus en heures. Se faire une idée de votre situation est donc devenu plus simple.

Pour un salarié à temps plein, à temps partiel (plus de 50% de la durée légale), ou même travailleur indépendant, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail (sous réserve d’avoir un nombre d’heures supérieur ou égal à la durée légale) dans la limite d’un plafond de 5 000 €. Pour les salariés étant peu ou n’étant pas suffisamment qualifiés, le montant annuel du CPF s’élève à 800€, en étant plafonné à 8 000€. Pour les personnes en situation de handicap, le montant est le même.

Si vous êtes en recherche d’emploi, vous pouvez prétendre à ces droits, dans le cas où vous étiez une personne active avant de changer de statut. Le compte ne sera cependant pas alimenté tant que vous serez sans emploi. Si vous vous inscrivez à une formation via Pôle Emploi depuis votre compte, et que la prise en charge financière est acceptée par cet organisme, l’inscription en formation sera automatiquement validée. Ainsi, vous pourrez partir en formation.

Ces droits sont personnels et ne sont pas cessibles. Par exemple, vous ne pouvez pas utiliser vos droits à la formation pour en faire don à votre enfant qui passe le permis de conduire.

A noter : le congé de maternité, le congé paternité et d’accueil de l’enfant, le congé d’adoption, le congé parental d’éducation, le congé de présence parentale, le congé de proche aidant, les absences pour maladie professionnelle ou accident du travail sont pris en compte pour alimenter le compte.

Comment s’utilise-t-il ?

Rappelons que le Compte Personnel de Formation est mobilisé à l’initiative du titulaire, ou de son représentant légal, pour suivre une formation.

Si vous avez acquis des droits en heures, ils seront convertis en euros, et ce depuis le 1er janvier 2020, et vous pourrez recourir à une formation de votre choix, à laquelle vous êtes éligible.

Si vous êtes salarié(e), vous devez vous assurez, en plus d’être éligible à la formation choisie, que celle-ci se fasse en-dehors des heures de travail, pour que votre employeur ne fasse pas obstacle. De plus, la demande de l’employé(e) doit se faire 60 jours avant le début de ladite formation si elle est inférieure ou égale à 6 mois ; et 120 jours avant son coup d’envoi si elle excède les 6 mois. À compter de la réception de la demande, l’employeur dispose d’un délai de 30 jours calendaires pour donner sa réponse à l’employé(e). L’absence de réponse de l’employeur dans ce délai est considérée comme une acceptation de la demande. Par conséquent, l’accord de l’entreprise se veut préférable pour effectuer une formation, et l’État introduit une logique de co-construction entre l’employeur et l’employé(e), c’est-à-dire que cet accord doit se faire entre elles et pour le bien des deux parties.

Comment accéder au CPF ?

Les formations éligibles au CPF sont :

  • Une certification professionnelle enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • Une attestation de validation de bloc de compétences qui fait partie d’une certification RNCP
  • Une certification ou une habilitation enregistrée dans le répertoire scientifique (RS)
  • Les actions qui permettent de faire valider les acquis de l’expérience (VAE)
  • Les actions dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises
  • La préparation de l’épreuve théorique du code de la route et de l’épreuve pratique du permis B et poids lourd.

Vous pouvez faire une formation à l’étranger dans un pays membre de l’Union Européenne si vous n’êtes pas inscrit(e) auprès de Pôle Emploi sous réserve de la conclusion d’une convention entre cet organisme et son homologue étranger. Cette convention détermine les conditions de prise en charge mobilisées par le demandeur dans le cadre de son CPF.

Vous cherchez à vous former sur un domaine particulier et souhaitez simplement progresser dans votre carrière professionnelle actuelle ? N’attendez plus, consultez votre Compte Personnel de Formation et formez-vous !

  • Pourquoi se former ?

    Depuis notre plus tendre enfance, nous nous formons. De la maternelle jusqu’à la fin des études. Dans le monde du travail également : se former à de nouveaux outils, à des process… Ces formations se font généralement au fil de l'eau. Mais il y a des moments dans la vie où se former devient primordial. Et pour se faire, un accompagnement est nécessaire. Par exemple :

    Pour se reconvertir. Vous souhaitez changer de voie ? C’est possible. Et la bonne nouvelle et qu’il n’y a pas d’âge pour cela. Vous pouvez négocier un congé pour vous former à un nouveau métier, démissionner pour vous former, ou plus simplement conserver votre emploi et vous former à distance, le soir, les week end, à votre rythme. De plus en plus de métiers sont accessibles grâce à la formation distantielle.

    Pour obtenir une promotion. Pour gagner plus, il ne s’agit pas toujours de travailler plus. Une formation courte peut permettre d’évoluer dans votre entreprise. Profitez des plans de formations ou du compte personnel de formation pour vous former.

    Pour devenir fonctionnaire. Pour intégrer la fonction publique, vous n’échapperez pas au concours. Pour le réussir, n’hésitez pas à suivre une formation, à temps plein si les conditions le permettent, ou le soir et les week ends accompagné d’une école à distance.